Bilan et récapitulatif de l'action menée au Sénégal

Introduction

 

Passion Foot en partenariat avec l'association « Un village, une école pour le Sénégal » a organisé une action au Sénégal, plus précisément dans la brousse à proximité de la Ville de M'BOUR.
Concrètement l'action consistait à envoyer 10 m³ de matériel sportif, sanitaire et scolaire … en bateau (container). Sur place, on a effectué une action dans chacun des 3 pôles de l'association « Un village, une école pour le Sénégal » : chez les Talibés, au village et à l'école. Toujours en utilisant le football comme outil éducatif et de rassemblement.
L'équipe Passion Foot, composée de Javier et Jean Philippe, accompagnés de leurs femmes, fut logée à Saly, chez nos partenaires associatifs qui étaient Jean Paul et Christine DUPUIS et Patrick et Martine CASTOT.
Nos partenaires se trouvaient déjà sur place depuis 2 mois pour préparer notre arrivée et nos actions.


Les Actions Jour par Jour

 

Jour 1 :
Arrivée à Dakar. Taxi jusqu' à Saly (2H). Réunion de travail le soir, mise au point du planning et discussions sur l'objectif du clip vidéo.

Jour 2 : Visite des 3 pôles


9H : Les talibés de M'Bour. Réunion avec la présidente de l'association « Les Gones de M'Bour» Annie Camara et toute son équipe. Echanges très riches. Présentation des 3 associations. Discussions sur la gestion du problème de la dominance des « Marabouts ». On organise la journée de rencontres sportives programmée pour le jeudi.
 

 

11H20 : Départ pour le village de M'BAYE DANAYEL dans la « Brousse ». Le paysage et les conditions de survie deviennent surréalistes. On est accueilli par les enfants, 3 hommes plus le chef du village. Allioume, relais communautaire, est notre interlocuteur. Les femmes, « vraies » chefs du village, sont dans les champs. On organise la journée de samedi (tournoi, inauguration du terrain de foot, repas…). On apprend qu'une autre association Française a fini l'école à côté du terrain. Allioume propose de faire le même jour l'inauguration de l'école et du terrain de football et que les deux associations se rencontrent, chose qui avait été refusée jusqu'ici.

 

 

Après la réunion, on visite le nouveau terrain de foot et on laisse des consignes pour samedi (nettoyage terrain, traçage, etc..). Les buts sont excellents, même la Ligue 1 n'a pas des buts aussi bien !

 

 

Visite de l'école qui a été construite à côté de notre terrain. Une classe de 48 enfants avec un instituteur. On est frappé par le respect des enfants envers l'instituteur, également par le manque de moyens dont il dispose. Nous décidons donc collectivement de leur apporter du matériel sportif le samedi pour avoir une « éducation sportive » et utiliser le terrain de football.

 

 

15H30 : Visite école SOUSSANE SARENE. Sans doute le pôle le plus intéressant pour développer un projet durable. Le fait d'avoir une institution structurée en face aide beaucoup. Ecole située au plein cœur de la brousse constituée de 6 classes avec une quarantaine d'enfants par classe. Réunion avec le directeur et les instituteurs. Sidi, vrai directeur, Samba, adjoint. Tous les deux très compétents et dynamiques. George, responsable sportif. Ousmane, ancien instituteur et premier contact de l'association avec l'école. Il est toujours là malgré son détachement de l'école.
La journée de vendredi fut finalisée, ça sera un vrai événement pour toute l'école mais aussi pour les villages voisins !
 

Nous avons été frappés par l'investissement et le sérieux des acteurs locaux pour

organiser cette journée.


Visite des classes, un instituteur nous fait voir que les enfants savent lire le Français et improvise une phrase sur le tableau. Pendant les visites on discute sur le partenariat et les possibilités d'avenir. Très intéressant, on sent l'envie de faire des choses ensemble, de s'investir vraiment.

Pendant les visites des installations sportives financées par passion foot, on discute sur la possibilité de créer une section football. L'idée plaît beaucoup, tous les moyens sont réunis pour réussir notre action (installations, matériel et ressources humaines).
Les instituteurs nous expliquent que l'éduction nationale vient de sortir une circulaire qui demande aux écoles de créer une équipe de football pour participer à un championnat inter-écoles. Non seulement ils sont très attirés par l'idée du « foot comme outil éducatif » mais ils expliquent qu'avoir une section football est une source de motivation supplémentaire pour faire venir les enfants à l'école, un peu comme avoir une cantine.
 

 

C'est sans doute une école avec un grand potentiel pour travailler ensemble. Des cadres très compétents, fiables, jeunes et dynamiques. Très bonne impression.
Retour à la maison en fin d'après midi et bilan de la journée. On retrouve Jean Paul qui a passé une journée très dure à Dakar, le container est toujours bloqué mais on y croit. On va retourner à Dakar demain pour revenir avec le container !

 


 

Jour 3 : Visite de l'Ile de Gorée.

Réveil 6H et départ pour la visite de l'Ile de Gorée. 2 bus partent avec les enfants de CM1 et CM2 de l'école SOUSSANE SARENE. Les enfants ont mis leurs habits de gala ! Cette action fut financée par le collège Jean Monnet de Gruchet le Valasse. Il faut savoir que les enfants de cette école de brousse n'ont jamais visité Dakar, encore moins Gorée. Plus incroyable encore, certains ne connaissent pas la mer malgré son rapprochement géographique.

 


 


L'Ile fait une superficie de 300m sur 900m
La visite est très riche et frappante, les enfants prennent des notes en permanence, ils sont très appliqués. Gorée c'est ni plus ni moins le lieu le plus important de transit d'esclaves africains vers les Amériques. Ce massacre a duré 300 ans ! La visite de la maison aux esclaves, avec les cellules « hommes, femmes, enfants et inaptes », était un moment très fort. Elle se termine avec la phrase que tous les enfants crient ensemble plusieurs fois « OUI POUR PARDONNER MAIS NON POUR OUBLIER ».
 

 

On apprend que le container fut débloqué et que le matériel est stocké près de la maison !!! Tout le monde est soulagé. Dans la nuit on va trier et récupérer des cartons dont on aura besoin pour nos actions. La chance nous sourit…

 

 

Jour 4 : Action chez les TALIBES.

Réveil 7H et départ pour l'organisation du tournoi foot chez les talibés.
Les « Talibés », sont ces enfants de la rue qui se promènent avec leur gamelle pour mendier et que les parents ont confié à un « Marabout ».Ce sont des enfants maltraités et qui ont une vie assez dure, ça se voit sur leur visage…
Javier HS… Jean Philippe, Patrick et Jean Paul ont géré la journée, toujours avec l'incontournable Omar, notre interlocuteur Sénégalais qui passe toutes les journées avec nous.

3 équipes sont faites et les matchs commencent. On est touché par l'organisation des enfants sur le terrain…pas un mot et beaucoup de fair-play, ces enfants sont très complices entre eux, le fait de se trouver dans la rue toute la journée fait qu'ils ont l'habitude de s'entre- aider.
 

 

La journée se passe très bien, on laisse le matériel pour que les éducateurs puissent organiser des activités football.

 

 

 

On fait une pause à midi pour que tout le monde mange, les enfants sont ravis du menu (œufs, pain, vache qui rit, bananes).

 

 

Jour 5 : A l'école SOUSSANE SARENNE


Sans doute la meilleure journée du séjour. Arrivée sur place à 8H30 on est frappé par l'effort fait et l'investissement de tout le monde (élèves, instituteurs, femmes, villageois…). Des dessins sur les murs et des drapeaux, nous souhaitent la bienvenue. Tout le matériel est sur place (il avait été transporté la veille par Omar).

 


 

Le tournoi commence et toute l'équipe « PASSION FOOT SENEGALAISE » est en tenue de combat. Les gros moyens ont été utilisés : Arbitre de Ligue 1, feuille de match officielle, terrain impeccable, musique locale (djembés), danseuses, groupe de filles qui apportent de l'eau aux joueurs et environ 500 spectateurs ! UNE FETE MEMORABLE

 

 

A midi on a fait une tournée dans le village voisin avec un groupe d'animation (cirque) venu se joindre à la fête ! On est passé chez les deux chefs du village

Ont suivi les discours officiels pour l'inauguration des terrains, sous le manguier de l'école. Beaucoup de représentants locaux étaient présents (chefs des communes, représentant parents d'élèves, chefs villages, maire…) tout le monde a eu la parole. Javier et Patrick furent les portes paroles des deux associations Françaises.
L'inauguration du terrain de Basket et du terrain de football fut un vrai succès !

 


 

On a laissé tout le nécessaire pour créer une section football : 35 ballons, 2 filets de but à 11, 35 paires de chaussures de foot, 80 baskets, 10 jeux de maillots avec leurs shorts, 25 paires de protèges tibias, 25 paires chaussettes de foot, plus tous les cadeaux individuels pour les enfants et instituteurs (maillots foot, sacs à dos, coupes, etc.…)

 

 

15H : Phase finale du tournoi, au total 10 équipes ont participé : 2 de filles ; 6 de garçons de l'école et 2 des garçons d'une école voisine.
 

 

La fête fut totale. Les enfants on participé pour la première fois à un tournoi de football de cette taille !
 

 

Remise des récompenses pour tout le monde. Moment fort de la journée. Enfin le bouquet final nos hôtes nous avaient préparé un cocktail dînatoire aux bougies pour clôturer royalement la journée de festivités.

 

 

L'équipe des filles championne fières de leur trophée !

 

 

Jour 6 : Au Village M'BAYE DANAYEL

Après avoir récupéré les cartons au local on est arrivé au village vers 9H. Première mauvaise surprise : rien de ce qu'on avait dit en réunion avec les responsables n'était fait ! (Nettoyage terrain, traçage, etc.) Allioume qui avait rendez vous avec nous n'était pas là. On est en colère, au point que Patrick veut repartir ! Si les gens ne sont pas concernés c'est difficile d'imposer une aide ! On veut travailler ensemble. Il n'est pas question d'assistanat. Finalement on s'installe dans l'école et on attend. Allioume arrive, le Maire est là aussi. Après une petite heure de mise au point la journée peut commencer. Pendant ce temps, tout le village se mobilise pour faire le travail programmé !

 


 

A midi les femmes se sont occupées de la préparation du repas.

On avait apporté le riz, oignons, tomates et les villageois avaient sacrifié

une chèvre…

 

 

 

3 équipes étaient présentes.

Allioume (casquette bleu AVEA LA POSTE) nous dit que c'est la première fois qu'un terrain de football est créé dans cette zone… d'où la difficulté du démarrage…

 


 

 

Les joueurs prennent très au sérieux les matchs !

Jean Philippe enregistre l'hymne Sénégalais !

 

Remise des récompenses. Tous les joueurs qui ont participé au tournoi ont droit à un cadeau. En plus on a laissé à l'école de ce village tout le nécessaire pour faire une activité football dans l'année.

 

La journée s'est très bien passée. On retiendra aussi le lien crée avec l'association Française qui a fait l'école. Des projets communs sont envisageables.

 


 

 

 

Associations
Passion Foot (Sans Frontière),
Une école, Une village pour le Sénégal

Sénégal, Mars 2009.
 

Une question ?

Pour plus de renseignement concernant les contenus de notre site web n’hésitez pas à nous contacter.

partenaires rejoignez nous